<-
Apache > Serveur HTTP > Documentation > Version 2.4 > Modules

Fonctionalités de Base Apache

Langues Disponibles:  de  |  en  |  es  |  fr  |  ja  |  tr 

Description:Fonctionnalités de base du serveur HTTP Apache toujours disponibles
Statut:Core
Support Apache!

Directives

Traitement des bugs

Voir aussi

top

Directive AcceptFilter

Description:Permet d'optimiser la configuration d'une socket pour l'écoute d'un protocole
Syntaxe:AcceptFilter protocole filtre d'acceptation
Contexte:configuration du serveur
Statut:Core
Module:core

Cette directive permet d'effectuer une optimisation de la socket d'écoute d'un type de protocole en fonction du système d'exploitation. Le but premier est de faire en sorte que le noyau n'envoie pas de socket au processus du serveur jusqu'à ce que des données soient reçues, ou qu'une requête HTTP complète soit mise en tampon. Seuls les Filtres d'acceptation de FreeBSD, le filtre plus primitif TCP_DEFER_ACCEPT sous Linux, et la version optimisée d'AcceptEx() de Windows sont actuellement supportés.

L'utilisation de l'argument none va désactiver tout filtre d'acceptation pour ce protocole. Ceci s'avère utile pour les protocoles qui nécessitent l'envoi de données par le serveur en premier, comme ftp: ou nntp:

AcceptFilter nntp none

Les noms de protocoles par défaut sont https pour le port 443 et http pour tous les autres ports. Pour spécifier un autre protocole à utiliser avec un port en écoute, ajoutez l'argument protocol à la directive Listen.

Sous FreeBSD, les valeurs par défaut sont :

AcceptFilter http httpready
AcceptFilter https dataready

Le filtre d'acceptation httpready met en tampon des requêtes HTTP entières au niveau du noyau. Quand une requête entière a été reçue, le noyau l'envoie au serveur. Voir la page de manuel de accf_http(9) pour plus de détails. Comme les requêtes HTTPS sont chiffrées, celles-ci n'autorisent que le filtre accf_data(9).

Sous Linux, les valeurs par défaut sont :

AcceptFilter http data
AcceptFilter https data

Le filtre TCP_DEFER_ACCEPT de Linux ne supporte pas la mise en tampon des requêtes http. Toute valeur autre que none active le filtre TCP_DEFER_ACCEPT pour ce protocole. Pour plus de détails, voir la page de manuel Linux de tcp(7).

Sous Windows, les valeurs par défaut sont :

AcceptFilter http connect
AcceptFilter https connect

Le module MPM pour Windows mpm_winnt utilise la directive AcceptFilter comme commutateur de l'API AcceptEx(), et ne supporte pas la mise en tampon du protocole http. connect utilise l'API AcceptEx(), extrait aussi les adresses réseau finales, mais à l'instar de none, la valeur connect n'attend pas la transmission des données initiales.

Sous Windows, none utilise accept() au lieu d'AcceptEx(), et ne recycle pas les sockets entre les connexions. Ceci s'avère utile pour les interfaces réseau dont le pilote est défectueux, ainsi que pour certains fournisseurs de réseau comme les pilotes vpn, ou les filtres anti-spam, anti-virus ou anti-spyware.

L'AcceptFilter data (Windows)

Jusqu'à la version 2.4.23, le filtre d'acceptation data attendait que des données aient été transmises et que le tampon de données initial et l'adresse réseau finale aient été déterminés par l'invocation AcceptEx(). Cette implémentation étant vulnérable à une attaque de type denial of service, elle a été désactivée.

La version actuelle de httpd prend par défaut le filtre connect sous Windows, et reprendra la valeur data si data est spécifié. Il est fortement conseillé aux utilisateurs des versions plus anciennes de définir explicitement le filtre connect pour leurs AcceptFilter comme indiqué plus haut.

Voir aussi

top

Directive AcceptPathInfo

Description:Les ressources acceptent des informations sous forme d'un nom de chemin en fin de requête.
Syntaxe:AcceptPathInfo On|Off|Default
Défaut:AcceptPathInfo Default
Contexte:configuration du serveur, serveur virtuel, répertoire, .htaccess
AllowOverride:FileInfo
Statut:Core
Module:core

Cette directive permet de définir si les requêtes contenant des informations sous forme d'un nom de chemin suivant le nom d'un fichier réel (ou un fichier qui n'existe pas dans un répertoire qui existe) doivent être acceptées ou rejetées. Les scripts peuvent accéder à cette information via la variable d'environnement PATH_INFO.

Supposons par exemple que /test/ pointe vers un répertoire qui ne contient que le fichier here.html. Les requêtes pour /test/here.html/more et /test/nothere.html/more vont affecter la valeur /more à la variable d'environnement PATH_INFO.

L'argument de la directive AcceptPathInfo possède trois valeurs possibles :

Off
Une requête ne sera acceptée que si elle correspond à un chemin qui existe. Par conséquent, une requête contenant une information de chemin après le nom de fichier réel comme /test/here.html/more dans l'exemple ci-dessus renverra une erreur "404 NOT FOUND".
On
Une requête sera acceptée si la partie principale du chemin correspond à un fichier existant. Dans l'exemple ci-dessus /test/here.html/more, la requête sera acceptée si /test/here.html correspond à un nom de fichier valide.
Default
Le traitement des requêtes est déterminé par le gestionnaire responsable de la requête. Le gestionnaire de base pour les fichiers normaux rejette par défaut les requêtes avec PATH_INFO. Les gestionnaires qui servent des scripts, commecgi-script et isapi-handler, acceptent en général par défaut les requêtes avec PATH_INFO.

Le but premier de la directive AcceptPathInfo est de vous permettre de remplacer le choix du gestionnaire d'accepter ou de rejeter PATH_INFO. Ce remplacement est nécessaire par exemple, lorsque vous utilisez un filtre, comme